Détournement majeur : "Une semaine de bonté"

En 1934 paraît Une semaine de bonté, le "roman-collage" le plus célèbre de Max Ernst, qui fait suite à ses deux précédents essais dans cette forme graphique : La Femme 100 têtes et Rêve d'une petite fille qui voulut entrer au Carmel.

Les cent-quatre-vingt-quatre planches qui composent Une semaine de bonté détournent et mélangent des gravures sur bois issues de romans populaires illustrés, de journaux de sciences naturelles et de catalogues de vente de la seconde moitié du XIXe siècle.

De cette quintessence de poésie surréaliste, ce montage vidéo propose quelques aperçus.

Choix des planches et des textes : Jean-François Buiré. Montage : Jean-Pierre Sougy. Ciclic, 2017.