Gotlib cinéphile

Marcel Gottlieb, dit Gotlib, est mort le 4 décembre 2016. Son amour du cinéma transparaissait souvent dans ses bandes dessinées : en voici quelques réjouissants exemples.

Les sept premières citations sont extraites de différents tomes de la série La Rubrique-à-brac, éditée chez Dargaud ; la huitième provient du troisième tome de la série Rhââ Lovely, publiée par Fluide glacial. (Sur la couverture du tome 4 de la Rubrique-à-brac qui illustre cette page, Gotlib s'était représenté sous les traits du chef des droogs interprété par Malcom McDowell dans Orange mécanique (A Clockwork Orange, 1971) de Stanley Kubrick.)

Extrait de  la série La Rubrique-à-brac

Gotlib invente un serial muet à la façon de Louis Feuillade, avec le commissaire Bougret (caricature du dessinateur Gébé) pour protagoniste.

Extrait de la série La Rubrique-à-brac

Parodie du montage alterné "accident au ralenti / flash-backs" à l'œuvre dans Les Choses de la vie (1970) de Claude Sautet.


Extrait de la série La Rubrique-à-brac,

Gotlib représente François Truffaut sous les traits du docteur Jean Itard, que le cinéaste interprétait dans son film L'Enfant sauvage (1969). L'intéressé fut le premier à en rire, semble-t-il.

 

 

Extrait de la série La Rubrique-à-brac

Le Rectangle vert avec Alain Delon, satire du Cercle rouge (1970) de Jean-Pierre Melville et des marottes stylistiques de ce dernier (sobriété affichée, amitié virile, noir et blanc en couleur, etc.).

 

Extrait de la série La Rubrique-à-brac

Dans cette pseudo-analyse du film "cérébral" de Claude Chabrol La Décade prodigieuse (1971), Gotlib caricature Orson Welles et Anthony Perkins, basant un running gag sur l'utilisation, par Welles acteur, de nez postiches.

 

 

Extrait de la série La Rubrique-à-brac

Gotlib s'amuse du jeu et de la gestuelle spécifiques du western italien (notez la présence d'une des stars gotlibiennes : la célèbre coccinelle).

 

Extrait de Fluide glacial

Lucky Luke et les frères Dalton revus à la manière de Sergio Leone.

 

 

Comment faire rire à partir d'un film qui terrifia le monde entier en 1973 : L'Exorciste de William Friedkin.

 

 


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer