Hantise

La profondeur de champ

Avec des thématiques recoupant à la fois celles des grands classiques de la littérature comme Jane Eyre ou du cinéma comme Rebecca d'Alfred Hitchcock, Hantise de Georges Cukor met en scène la déconstruction d'un personnage féminin, sous l'influence néfaste de son mari, et plus largement de son entourage et de sa propre demeure.

Paula Alquist, jeune femme traumatisée par l'assassinat de sa tante, revient dans la maison de son enfance avec son mari, Gregory Anton. Celui-ci n'est autre que l'assassin de la tante, revenu sur le lieu du crime pour retrouver des bijoux, et dont les recherches et les manigances vont conduire Paula à la folie.

Associée à un travail précis sur la lumière et le noir et blanc, les variations de profondeur de champ mettent en exergue l'évolution de Paula, contribuent à créer une atmosphère inquiétante, à souligner le rôle joué par la maison, et à mettre en évidence les rapports de forces entre les personnages. Par ailleurs, une grande profondeur de champ permet souvent au spectateur d'en savoir plus que les personnages sur les enjeux de l'intrigue.

Texte : Julie Garet / Réalisation : Ciclic