L'écriture du son au cinéma

Conférence de Daniel Deshays, sur la réalisation sonore au cinéma : quelles différences entre l'oreille humaine et un micro ? La prise de son doit-elle rendre compte de ce que nous entendons ? Quels rapports entretiennent le son et l'image ?

Daniel Deshays est ingénieur du son, réalisateur sonore et professeur d'université. Il revient ici sur ce qu'il appelle « l'écriture du sonore », considérant que la création du son au cinéma relève de la réalisation.
Voici quelques unes des idées fortes développées dans la conférence :
– la prise de son est toujours une représentation. Prendre le son c'est toujours établir un point de vue.
– l'écoute humaine est sélective : on n'entend jamais tous les sons, seulement ceux que l'on a besoin d'entendre.
– le son est toujours lié à un geste
– moins il y a de sons, mieux on voit

Le propos de Daniel Deshays est illustré par quelques extraits de films (Les Vacances de Monsieur Hulot, Stalker, M le maudit).

Accéder à la conférence sur Le fil des images