Ingénieur du son

L'ingénieur du son, ou chef opérateur du son, est responsable de la qualité du son du film qu'il prend en charge en supervisant la technique sur le tournage, mais aussi en postproduction. Il travaille en étroite collaboration avec son assistant, le perchman. Avant le tournage, il travaille avec le réalisateur pour définir l'esthétique sonore du film.


Définition selon la convention collective nationale de la production cinématographique : Collaborateur du réalisateur, [le chef opérateur de son cinéma] a la responsabilité artistique et technique des enregistrements et de la réalisation sonores du film par l'apport des sons synchrones et des sons seuls. À ce titre, il détermine avec le directeur de production les moyens matériels, techniques et humains nécessaires.


Formation : Deux grandes écoles publiques, la Fémis et l'école Louis Lumière, forment aux métiers du son. L'entrée y est très sélective. L'obtention d'un BTS audiovisuel ou d'un DMA option son est généralement recommandée pour débuter dans ce domaine. Toutefois, le métier d'ingénieur du son requiert un haut niveau d'études. Les universités proposent des formations qui délivrent des diplômes professionnels (Licence pro et Master pro spécialisés dans les métiers du son). D'autres établissements publics (CNSMDP, ENSATT) et privés (3IS, AIS, ARFIS, EFET, EICAR, ISIS, ISTS, ITEMM...) dispensent des formations centrées sur les techniques du son, tandis que le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris permet d'obtenir le diplôme de musicien ingénieur du son. En parallèle, il est conseillé de pratiquer et de multiplier les expériences sur les tournages.