Scripte

Aux côtés du réalisateur, se tient également en permanence la (rarement « le ») scripte. Elle est responsable de la continuité du scénario, c’est-à-dire qu’elle doit veiller à ce que le fait de tourner les séquences et les plans dans le désordre ne nuise pas à la logique générale de l’histoire. Elle vérifie par exemple qu’un personnage qui sort d’une pièce et se retrouve ensuite dans la rue, porte les mêmes habits et tient son sac dans la même main, de l’une à l’autre de ces deux scènes.
Connaissant parfaitement le scénario, prenant en permanence des notes et des photos, la scripte est également responsable du respect des règles de la syntaxe cinématographique. Elle veille ainsi à ce que les plans, dont elle décrit en détail les caractéristiques et auxquels elle assigne une numérotation particulière, puissent raccorder entre eux au montage. La scripte est donc bien plus que le simple « bloc note » du réalisateur ; elle en est la mémoire rationnelle, lien indispensable entre le scénario, le tournage et le montage.


Définition selon la convention collective nationale de la production cinématographique : Collaborateur technique et artistique du réalisateur. [Le scripte cinéma] fait le lien avec le directeur de production et le monteur, notamment via les rapports artistiques et administratifs. Pendant la préparation, est chargé de pré-minuter le scénario et d’établir une continuité chronologique. Responsable de la continuité, il veille à sa bonne mise en oeuvre pendant le tournage.


Formation : La Fémis est la seule école publique à proposer une filière « scripte ». L'entrée y est très sélective. Quelques écoles privées dispensent des enseignements spécialisés (3IS, CLCF, ESRA, CEFPF). Un BTS métiers de l'audiovisuel, une Licence ou un Master dans le domaine de l'écriture ou de la production cinématographique sont d'autres formations susceptibles de mener vers ce métier. En parallèle, il est fortement conseillé de pratiquer et de multiplier les expériences sur les tournages.