Gratter et peindre sur pellicule

Faire des films avec une pellicule, des grattoirs et des feutres : des cinéastes expérimentaux l'ont fait, des lycéens aussi.

Ciclic organise régulièrement des ateliers de dessin et/ou grattage sur pellicule. Il s'agit de réaliser un court film sans caméra, en s'appropriant quelques mètres de pellicule de cinéma.

Le film ci-contre a été conçu par les élèves du lycée Charles Péguy d'Orléans. Accompagnés par un intervenant, les lycéens ont gratté et dessiné à même la pellicule du film Lola (1960) de Jacques Demy, à l'aide notamment de feutres et de grattoirs.

Grâce à cet atelier, les élèves touchent à la matérialité du cinéma et en comprennent le mécanisme : les photogrammes, la décomposition du mouvement, le nombre d'images par seconde, les perforations, la bande son. Il s'agit aussi de montrer que le cinéma, loin du système de production industrielle, peut relever d'une pratique artistique plus individuelle, proche des arts plastiques, qui ne nécessite ni équipe de tournage ni moyens exorbitants.

Pour tenter l'expérience, on peut suivre le mode d'emploi vidéo ci-contre et la séance 2 du parcours pédagogique sur le cinéma d'animation d'Upopi.