Un atelier de cinéma entre trucages et poésie

Dans les orties et sur l'asphalte est un long métrage réalisé par Jean-Pierre Sougy en 2013 dans le cadre d'ateliers de création cinématographique proposés par l'IFRA (Institut de Formation en Rhône-Alpes) à des personnes en recherche d'emploi.

Il s'agissait d'expérimenter à travers les techniques de tournage (documentaire et fictionnel), d'une part, de trucage numérique (fond bleu) et argentique (effets liés au principe photographique fondamental du sténopé) d'autre part, la possibilité d'un récit placé sous l'influence de Robert Walser et d'Edgar Allan Poe en littérature, de Georges Méliès et de Jean Cocteau — ces magiciens poètes — en cinéma.

"Un drap bleu tendu au fond de la cour sous le soleil sans nuage du mois de juin de cette année-là permettrait de donner le change, c'est-à-dire de créer l'illusion dans le sens où Méliès pouvait l'entendre : un seuil bien étroit en deçà duquel aucune vraisemblance n'est plus envisageable. (...) Un cinéma du truc, mais pas du toc."

Dans les orties et sur l'asphalte est visible ici dans son intégralité.

Texte, montage et voix : Jean-Pierre Sougy, réalisateur, enseignant de cinéma et peintre. Ciclic, 2017.