Upopi #24 : En pleine nature

À l'occasion du programme de courts métrages "Parties de campagne" proposée par "Lycéens et apprentis au cinéma" en région Centre-Val de Loire, Upopi s'intéresse aux rapports du cinéma à la nature, et aux élans vitaux qu'elle suscite...

Élans vitaux, ou mortifères : ils sont en effet indissociablement liés dans la plupart des contributions à ce numéro, qu'il s'agisse d'une vue d'ensemble des films tournés en extérieurs naturels au long de l'histoire du cinéma, de montages vidéo sur Partie de campagne de Jean Renoir et sur Le Petit Prince a dit de Christine Pascal ou de textes illustrés sur La Complainte du sentier de Satyajit Ray et sur L'Inconnu du lac d'Alain Guiraudie. En marge de ces longs métrages sortis en salles, il est rafraîchissant de découvrir quatre films amateurs tournés à la campagne entre 1960 et 1980, extraits du site "Mémoire".

Le court métrage du moment est un essai poétique et expérimental réalisé en pleine nature, dans le Queyras : Miscellanées (2010) d'Anne-Lise King.

Quant aux compléments de programme, ils tournent pour leur part autour du montage : un parcours pédagogique revient sur la question des raccords au cinéma, des exercices permettent de réviser ces derniers, et un topo résume l'ensemble des tâches du monteur image et des formations à ce métier.

Réparons une bévue, pour finir : Gaston Lagaffe, l'un des personnages les plus aimables et drôles de l'histoire de la bande dessinée, est né en 1957, or Upopi a oublié de célébrer son soixantième anniversaire, ainsi que les vingt ans de la mort de son créateur, André Franquin ! Mieux vaut tard que jamais, on rattrape cette lacune dans ce premier numéro de 2018 avec un texte illustré portant sur les gags visuels dans l'ensemble des albums qui lui sont consacrés.