Upopi #3 : Paroles paroles

Le cinéma est né muet, mais très tôt on a tenté de le faire parler et il est aujourd'hui pleinement audio-visuel. Upopi vous propose donc de découvrir cette face un peu cachée du cinéma, en prêtant une attention particulière à la voix.

Depuis quand le cinéma parle-t-il ? Réponse avec une frise chronologique retraçant les différentes techniques utilisées pour le rendre sonore.

Pourquoi parler ? Pour sauver le monde, nous dit Chaplin dans le discours enflammé du barbier juif à la fin du Dictateur. Pour être libre, semble nous suggérer Pierre Pinaud dans son film Les Miettes, où son ouvrière exploitée est longtemps privée de parole.
Que se passe-t-il quand on fait taire les chanteurs dans leurs vidéoclips et qu'on remplace la musique par des bruitages ? Des lycéens ont tenté l'expérience et découvert ainsi les vastes possibilités du bruitage.
Car, aussi discrets qu'essentiels au sens et à nos sens, les sons du cinéma constituent un univers passionnant à explorer avec le jeune public.

En compléments de programme, des CM1 de Joué-les-Tours nous donnent la recette infaillible pour réussir une bonne comédie musicale, avec le film Un transport en commun, de Dyana Gaye.
Quant à notre rubrique D'un écran à l'autre, consacrée aux images de tous les écrans, elle s'arrête ce mois-ci sur une série culte, À la Maison Blanche, diffusée sur NBC de 1999 à 2006.
Enfin, on poursuit la découverte du vocabulaire de l'analyse filmique avec un jeu sur la perspective.