Stefano Savona, un cinéaste au coeur de l'action : "Dans le même bateau".

A l'occasion du Mois du film documentaire, alors que le réalisateur italien Stefano Savona est à l'honneur avec une projection et une exposition autour de son film "Samouni Road" à la Bibliothèque François Mitterrand de Tours, Upopi et Ciel mettent en avant un de ses premiers courts métrages, "Dans le même bateau". 

Lampedusa, Italie du Sud. Une nuit d’été. Un nouveau bateau accoste en provenance de l’autre côté de la mer : aujourd’hui, ils sont cent quarante venus de pays lointains. Assis sur le quai, ils attendent et pensent en silence.

Sulla stessa barca ("Dans le même bateau") est sans parole. La puissance de l'image est telle que l'immersion est totale, sans commentaire. Quelques intertitres nous présentent la scène : ces nombreux migrants viennent de pays très différents, mais ils étaient ensemble, sur cette même petite barque. Tandis qu'ils observent la situation, suivent le mouvement qu'on leur demande de prendre, montent sur le bateau des gardes-côtes, l'oeil de la caméra se glisse dans cette agitation et observe à son tour les migrants. Beaucoup d'éléments nous permettent de comprendre la gravité de leur condition : les visages fatigués, après une semaine de voyage, les sacs en plastique transportés par certains avec les rares affaires prises pour ce périple... Alors qu'ils attendent à l'endroit où on leur a demandé de s'asseoir, en groupe, la caméra est parmi eux. Que peuvent-ils bien penser à cet instant précis ? Que va-t-il leur arriver ? La musique survient alors, comme pour accompagner les pensées et les émotions de ces personnes. Elle nous entraîne, avec les bruits et des images, dans les souvenirs, contrastant violemment avec la réalité.



2006 - 9 minutes - Italie

Image, son, montage, réalisation : Stefano Savona / Production : Tiffinbox / Distribution : Picofilms

Après des études en archéologie et anthropologie en Italie et en Angleterre, Stefano Savona commence à travailler comme photographe indépendant à partir de 1995. C'est à partir de 1999 qu'il se consacre à la réalisation et à la production de films documentaires. En 2006, il réalise le court métrage Dans le même bateau et le long-métrage Carnets d'un combattant kurde. Puis trois ans après, Plomb durci. Ce film reçoit le prix spécial du Jury au Festival international du film de Locarno en 2009.

En 2010, il réalise Spezzacatene (L'Orange et l'huile) puis l'année suivante Tahrir, Place de la Libération, un documentaire sur la Révolution Égyptienne de 2011. Ce film est sélectionné à plusieurs festivals dont les festival de Locarno et le New York Film Festival. Il a réalisé en 2018 Samouni Road, portrait d'une famille à Gaza, qui a remporté le prix du meilleur documentaire au festival de Cannes 2018.