Migration assistée, de Pauline Pinson

La saison des amours débute. Prêt à migrer avec d'autres oiseaux en direction Dakar, Sureau ne peut s'envoler en raison d'une allergie à l'azote. Une migration assistée, en avion, lui est alors imposée.

 

A propos du film :

Pourquoi les oiseaux ne peuvent-ils plus migrer naturellement ? Pourquoi leur reproduction est-elle compromise ? Cette comédie engagée préfère l'humour à l'alarmisme pour sensibiliser petits et grands au changement climatique et à ses conséquences sur les déplacements migratoires des animaux et plus largement sur la nature. Mais la portée du film ne s'arrête pas là, cette migration assistée d'animaux mal en point résonne avec d'autres contextes migratoires autrement dramatiques, qui touchent directement les hommes. Voyages "encadrés", survie de l'espèce, changements de destinations : plusieurs transformations et dérèglements du monde sont suggérés par la mise en scène animée de Pauline Pinson dont le trait simple et expressif permet d'aborder avec légèreté et fantaisie des questions profondes et incontournables.

A propos de la réalisatrice :

Diplômée de l'école des arts décoratifs de Strasbourg, section illustration, Pauline Pinson s'oriente vers la réalisation de dessins animés et intègre l'école de la Poudrière de Valence spécialisée dans le cinéma d'animation. Son premier court métrage Vivre avec même si c'est dur, co-réalisé avec Magali Le Huche et Marion Puech, met déjà en scène des animaux dans un cadre "contre-nature" très contemporain, celui de la télé-réalité. Son dernier film, Los dias de los muertos, raconte la déconvenue d'un squelette qui, lors du traditionnel jour des morts mexicain, se voit offrir par sa femme une assiette très peu remplie. Intégré au programme de courts métrages jeune public "Ta mort en short(s)", cette "comédie osseuse" confirme l'esprit malicieux et l'humour décalé de cette réalisatrice également scénariste pour la télévision et auteure pour la littérature jeunesse.