Eût-elle été criminelle...

Dans Eût-elle été criminelle... le réalisateur Jean-Gabriel Périot remonte des images d'archives de la seconde guerre mondiale, en particulier des scènes de tonte. Le regard porté par Jean-Gabriel Périot sur ces scènes débouche sur un travail de confrontation par le montage de plusieurs "versions" d'un même plan, successivement recadré puis repris dans sa version intégrale, et parfois recadré à nouveau. On analyse ici le destin de l'un de ces plans. 

Cette analyse est extraite d'un dossier plus complet sur le film.
Eût-elle été criminelle... (France, 2006, 9 min 30) est visible ici en intégralité.