Revisiter des images amateurs

Les images d'archives, en particulier celles des cinéastes amateurs, constituent une formidable matière première pour monter des ateliers d'éducation aux images, comme le prouve ce projet mené avec des adolescents.

Ciclic collecte et valorise les films amateurs réalisés en région Centre, constituant progressivement des archives audiovisuelles régionales. Ces images sont régulièrement utilisées dans le cadre d'ateliers d'éducation aux images.

En 2013, des adolescents de Château-Renault (37), ont ainsi travaillé autour de films amateurs tournés dans leur ville et ses environs, qu'ils ont regardés de près avant de les utiliser dans une réalisation collective mêlant fiction et documentaire.

Encadrés par leur animateur et une intervenante réalisatrice, Amandine Poirson, les adolescents de Château-Renault ont travaillé sept jours : visite des archives régionales, visionnage et exercices sur les images d'archives, réalisation. Ils ont inséré les images d'archives dans une fiction en forme de film-enquête.
 

Intérêt pédagogique

Ce travail sur les images d'archives permet d'aborder :
- l'histoire du cinéma, à travers la confrontation des images d'archives avec les images du présent ;
- l'analyse des images, en apprenant à "faire parler" les détails présents dans les films amateurs ;
- la réalisation de A à Z (écriture-tournage-montage), en mettant en avant certaines spécificités du documentaire (rencontre, entretien) ;
- le montage, au service de la narration (ordre des séquences, insertion de cartons) ;
- l'influence du son sur les images, en sonorisant les images amateurs (musique, dialogue, bruitages).


Découvrez ci-dessous le film-enquête réalisé par les adolescents : Les Bobines disparues de Chateau-Renault. Chaque partie correspond à un exercice pratique (sonorisation, montage, entretien, etc.).