Exposer des images

En s'appuyant sur les pratiques numériques de partage, on peut concilier théorie et pratique de la cinéphilie et passer du rôle de spectateur à celui de prescripteur.

Au cours de l'année universitaire 2014-2015, des étudiants de Tours en Arts du spectacle ont suivi dans un cours intitulé "Pratique(s) du spectateur". Après avoir travaillé sur le vocabulaire de l'analyse filmique, les étudiants ont été amenés à apporter des images marquantes, qu'ils ont analysées collectivement. Ils se sont lancés ensuite, par petits groupes, dans la création d'un blog mettant en valeur les œuvres sélectionnées, grâce à des textes critiques et analytiques.

Avec un groupe, on peut s'inspirer de cette expérience pour favoriser le passage du rôle de consommateur à celui de producteur de contenus. Il s'agit d'être au plus près des pratiques liées au numérique, qui nous mettent de plus en plus souvent en position de prescripteurs.
En créant un blog mettant des images en valeur, on se met dans la peau d'un commissaire d'exposition (ou "curateur"), ce professionnel de la médiation entre les œuvres et le public.

Dans les liens de cette page, vous pouvez découvrir quelques-uns des travaux réalisés par les étudiants qui, le temps d'un trimestre, se sont fait curateurs, en se prêtant au jeu du commissariat d'exposition.