Histoire du vidéoclip

Décrire de façon précise l'origine et l'évolution de ces films musicaux qui font aujourd'hui partie de notre culture au niveau mondial est une chose délicate. Leur histoire est jalonnée d'initiatives diverses, motivées par des ambitions qui le sont tout autant. Tout comme il est difficile de ne pas les relier entre eux, tant ils participent à un mouvement d'une ampleur singulière, qui semble désigner un champ où les sens se croisent et se confondent. On peut aussi estimer qu'ils établissent entre eux des correspondances, tels que Baudelaire avait pu les pressentir quelques décennies plus tôt, associant et entremêlant des sens divers (l'ouïe et l'odorat par exemple) pour y trouver la source d'une nouvelle force poétique.

Il est en effet indéniable qu'un effet démultiplicateur entre les sensations sonores et visuelles est en jeu dans les vidéoclips les plus remarquables. Cette possibilité de générer des images fortes, aptes à sublimer des chansons n'a d'ailleurs pas échappé à une industrie qui investit massivement dans la production de ces films depuis plus de quarante ans maintenant.
Ce parcours propose une description des temps marquants de l'histoire du vidéoclip, mais relate aussi des expériences plus souterraines qui constituent le ferment de la production des vidéoclips tels que nous les connaissons aujourd'hui, peuplant notre quotidien et nourrissant notre imaginaire collectif.

Auteur : Denis Walgenwitz / Réalisation : Ciclic (2013)

 La frise en plein écran