Le Petit Prince a dit

La douceur d'un rêve

En 1992, Christine Pascal réalise son quatrième film, l'histoire d'une petite fille atteinte d'une tumeur au cerveau. En connaissance de cause, son père médecin la soustrait à des soins très lourds, qui ne retarderaient que peu l'échéance fatale...

Ce montage vidéo analyse la séquence, à la fois lyrique, funèbre et formellement très précise, au cours de laquelle le père emmène sa fille sur la montagne à la frontière franco-suisse, en une sorte de voyage d'initiation à la mort.

Texte, montage et voix : Gaël Lépingle, critique de cinéma et réalisateur. Ciclic, 2018.

À propos de la représentation de la montagne au cinéma, cf. le texte qui figure dans les "Liens utiles" ci-dessous.