Histoire du cinéma amateur

Dès la fin du XIXe siècle, en marge du formidable essor du spectacle cinématographique tout récemment inventé, des particuliers commencent à tourner des films « en amateur », c'est-à-dire sans volonté de faire commerce de leurs œuvres. Cette pratique est rapidement soutenue par la mise sur le marché de films et d'appareils conçus spécialement pour eux.

Ce parcours chronologique tente de souligner les grandes étapes de développement du cinéma d'amateur, entre progrès technologique et nouvelles pratiques.

Textes : Julie Guillaumot – pôle patrimoine de Ciclic.


VOIR LA FRISE EN PLEIN ÉCRAN