Effets spéciaux

Les « effets spéciaux » désignent l'ensemble des techniques utilisées au cinéma pour créer l’illusion d’actions et simuler des objets, des personnages ou des phénomènes qui n’existent pas dans la réalité ou qui ne pourraient pas être filmés au moment du tournage. Les effets spéciaux font appel à différents procédés liés à l’image et au son : synthèse d'image 3D, traitement numérique, maquettes, animation image par image, pixilation, ralenti et accéléré, bruitage, etc. Ils peuvent être réalisés pendant le tournage ou après celui-ci (en postproduction), ou les deux à la fois. Les métiers de maquilleur prothésiste et de créateurs de costumes originaux sont généralement associés aux effets spéciaux.


À l'heure actuelle, la convention collective nationale de production cinématographique définit uniquement les postes de « superviseur d'effets physiques cinéma » (« Il est chargé de la conception et de l’exécution des effets spéciaux physiques (pluie, brouillard, explosions, armes à feu…). Il doit justifier des habilitations nécessaires. Lors de la mise en oeuvre de ces effets, il a la charge, en collaboration avec le directeur de production, de faire mettre en place tous les moyens nécessaires à la sécurité des personnes, des lieux et du décor. Il veille dans l'exercice de sa fonction au respect des règles d'hygiène et de sécurité en vigueur. ») et d'« infographiste de décor cinéma » (« Chargé, sous la direction du chef décorateur ou de l'ensemblier décorateur, de la fabrication et de la transformation d'accessoires graphiques numériques par des moyens informatiques. Il peut effectuer la simulation modélisée et la représentation des décors en images de synthèse. »).


Formation : le domaine des effets spéciaux couvrant diverses compétences, il est possible d'emprunter plusieurs voies pour devenir créateur d'effets spéciaux. Le concepteur d'effets spéciaux numériques pourra se diriger vers des écoles d'infographie (ENSAD, Supinfocom, Les Gobelins) ou de cinéma (La Fémis, école Louis Lumière, ESRA), tandis que le maquilleur prothésiste et le créateur de costumes pour les effets spéciaux choisiront une formation dans les domaines de l'esthétisme, du décor, du dessin ou de la sculpture. Il est conseillé de développer sa propre pratique en parallèle, et de multiplier les expériences sur les tournages.